Jean-Guy Lattraye
SCULPTEUR
Tailles de pierres et de bois
 

     Utiliser des matériaux nobles pour représenter des rebuts…

     Utiliser des matériaux pérennes pour représenter des matières dont on attend la decomposition…

     Utiliser des matériaux durs pour représenter des matières molles…

     Utiliser des matériaux lourds pour représenter des matières légères…

     Utiliser des matériaux primaires pour représenter des matières issues de la chimie…

     Utiliser des matériaux naturels pour représenter des matières polluantes…

     Utiliser un espace d’exposition pour donner à voir ce que l’on aimerait cacher…

     Utiliser l’art pour sublimer le laid…

     Utiliser le laid pour m’approcher du beau…

     Utiliser la pièce unique pour représenter l’industriel…

     Utiliser des échelles différentes dans une même scène…

     Utiliser l’art, la technique la patience et la pugnacité pour aboutir à un tas d’ordures, ce qui, je crois, est un portrait assez juste de notre société…

    

 

Voici quelques-uns des paradoxes que je prends un malin plaisir à manipuler dans le but avoué de provoquer un trouble chez le spectateur. Trouble qui, passé un certain sentiment d’ironie, pourrait amener, le temps d’une pause figée dans le marbre à une reflexion: une beauté froide qui interrompt le temps.

 

Jean-Guy Lattraye, sculpteur.

sac poubelle IV - 2022
sac poubelle IV - 2022

pierre de Sprimont - 105x60x45 - piéce exposée au muséé de la vie wallone d'octobre 2022 à mars 2024

press to zoom
sac poubelle IV - 2022
sac poubelle IV - 2022

pierre de Sprimont - 105x60x45 - piéce exposée au muséé de la vie wallone d'octobre 2022 à mars 2024

press to zoom
1/1